Pourquoi le nom Simius?

Singe du grand garde

Mais c'est tout simple, comme la Faculté se trouve à Mons et que un des emblèmes de Mons est le Singe (Singe du grand garde sur la place de Mons) nous avons donc choisi de nommer la carte "SIMIUS" qui veut simplement dire "singe" en Latin.

Dans un premier temps, la carte Simius fut créée au sein du service d'électronique et de microélectronique de l'UMons (anciennement "Faculté Polytechnique de Mons") pour un système embarqué afin de tester la possibilité de gérer un  GPS et un accéléromètre dans le cadre d'un projet pour la mesure de déplacement en temps réel.


Que fait la carte SiMiUS?

Cette carte fut pensée pour qu'elle soit en partie universelle de telle manière à ce qu'elle puisse accepter d'autres capteurs (lumière, température, et autres) qui se connectent principalement sur le bus I2C ou SPI afin de réduire le nombre de connexions vers la carte. La carte Simius contribue aussi à la réalisation de divers petits projets d'étudiants dans le cours de microprocesseur et de système embarqué afin de mettre en pratique les divers exercices et exemples qui leurs sont donnés afin qu'ils puissent se familiariser avec ce type de système.

Cette carte est capable d'acquérir des informations en temps réel par le biais du bus I2C ou de l'interface série et de les afficher sur un écran LCD qui peut y être ajouté sur le connecteur approprié.

Sur la carte Simius, on peut noter aussi que nous utilisons plusieurs modes de communications vers les divers périphériques, entres autres : la communication série en norme RS232 (via Max232) en logique 12 Volts ainsi qu'en TTL 5 Volts, la communication sur bus I2C et la communication parallèle (I/O).

Cette carte n’est pas figée et elle peut évoluer car avec les différents modes de connexion utilisés sur ce module, il est possible dans le futur, d’y ajouter d’autres périphériques du genre : connexion Zigbee, Bluetooth, carte mémoire Sécure Digitale SD ou MMC et même d’utiliser cette carte à d’autre fin que la capture de trame GPS sur le bus série.

D'autres versions de cette carte pourront  être créée (ex: Mini Simius) en  fonction des  idées et  projets,   il sera entre autre possible d’utiliser cette carte pour commander des moteurs, de faire des acquisitions vers  les entrées ADC,  donc cette carte sera polyvalente et elle pourra être utilisée pour des projets divers.

Pourquoi utiliser le bus I2c ou SPI sur notre projet ? Pour la simple raison que le bus I2c ou SPI ne demande que quatre ou cinq connexions vers le périphérique, 2 connexions sont pour l’alimentation et 2 ou 3 connexions pour le bus de communication.

 

La carte Simius Version 1.0, contient donc:

  • Une double alimentation (5V et 3,3V).
  • Un micro-contrôleur PIC de la famille 16F876 pour gérer les périphériques.
  • Une interface RS232.
  • Un afficheur LCD pour visualiser les informations.
  • Un accéléromètre sur le bus I2C.
  • Un bus I2C ou SPI.

 

Le micro-contrôleur Pic de Microchip a était sélectionné pour sa facilité d'emploi et de programmation. En effet, il est possible d'utiliser différents langages pour programmer ce micro-contrôleur (Ex: assembleur, le 'C', le basic, la pascal,...). Dans notre cas, nous utilisons le langage Assembleur ainsi que le langage 'C' de CCS pour plus de facilité et pour rester plus ou moins compatible avec la plupart des langages utilisés.Vous pourrez donc découvrir au fur et à mesure les divers projets proposés et/ou réalisés par les étudiants dans la cadre de leurs cours dans l'onglet Projet Pic qui se situe à gauche. Des vidéos sont aussi disponibles pour voir les divers avancements des projets réalisés.