MicroSimius

Carte MicroSimius avec USB/Série intégré (Bootloader)

Micro simius top

 

Comme la carte Mini Simius, cette carte est prévue pour être facilement transportable et être alimentée par des piles (2,4 à 4,8 volts). Mais elle n'est pas équipée de connecteur I2C, mais ces signaux sont disponibles sur les deux connecteurs I/O à pico qui rassemblent toutes les pattes du microcontrôleur. Cette carte peut donc être enfichée sur une platine d'essai pour un projet particulier, mais elle peut aussi être enfichée sur la carte mère de la carte Simius version 3, car elle est 100% compatible avec le brochage.


La petite particularité de cette carte, c'est qu'elle est équipée d'une interface USB/Série à base d'un FTDI, ce qui permet de brancher celle-ci sur le port USB d'un PC,  comme nous avons intégré un bootloader dans le microcontrôleur, nous avons donc la possibilité de programmer le PIC sans aucun carte de programmation.


Comme elle se connecte sur le port USB, elle est automatiquement alimentée en 5V par le port USB, mais elle peut être aussi alimentée par les pattes des deux connecteurs latéraux, et elle possède aussi un régulateur 5V dans le cas d'une alimentation plus élevée sur une patte différente de celle de 5V.
Une autre différence par rapport à la MiniSimius, le microcontrôleur placé sur cette carte est un PIC 18F4550, qui a de plus grandes capacités mémoire et I/O que son homologue le PIC 16F887 de la MiniSimius.


La MicroSimius garde tout de même un connecteur ICSP (P1) dans le cas d'une programmation sans utiliser le bootloader (ou pour implanter le boutloader dans le Pic).

MicroSimius bottom

 

Ici, on peut voir la carte MicroSimius qui est placée sur la carte mère Simius Version 3.

ms sv3 2

ms sv3 1