GAMPIC

Dans le cadre du projet Numédiart, une carte électronique a été développée pour donner une série d'information sur son déplacement à partir d'un point initial. Ces informations sont fournies à partir de divers capteurs de type différent, ces divers capteurs sont : un Accéléromètre trois axes, un magnétomètre trois axes et un gyroscope trois axes (gyroscope X, Y couplé avec un gyroscope Z) ainsi qu'un capteur de température. L'accéléromètre nous donne les informations d'accélération, le magnétomètre donne les informations de sa position par rapport au nord terrestre et les gyroscopes donnent aussi des informations de déplacement 3D. Donc avec cette carte il est possible de savoir son déplacement et sa position dans un environnement à partir d'un point donné.


Un microcontrôleur se trouve aussi sur la carte pour configurer, initialiser et questionner les divers capteurs qui se trouvent sur celle-ci, de plus, il met les données récoltées dans un format définit puis envoie ces données sur le bus I2C quand celles-ci sont réclamées par la carte maitre qui se trouve aussi sur le même bus. Il est aussi possible de reseter et de changer l'adresse interne de cette carte via des commandes spécifiques et envoyées sur le bus I2C.

mod_depl

 

con_md

Cette carte est dupliquée (pour l'instant au nombre de cinq) et toutes ces cartes sont placées à divers endroits du corps d'une personne de test. Toutes les cartes sont interconnectées entre elles par le bus I2C, qui celui-ci est aussi connecté sur une carte maitre qui questionnera les divers modules, rassemblera toutes les données et les transmettra par un système sans fil. Cette carte maitre peut aussi pré digérer les données afin de réduire la masse importante de données collectées et même de déjà calculer certains paramètres, lesquels, seront envoyé par un module sans fil (Xbee ou Bluetooth) vers une application installée sur un PC qui avec ces données, pourra soit intervenir sur l'environnement ou collecter les diverses informations pour un traitement direct ou postposé.

Cette carte est aussi composée d'un buffer I2C, car elle est susceptible d'être en bus sur une personne et à différents endroits du corps, se qui implique des lignes de bus I2C assez longues, donc si l'on ne place pas de buffer sur ces lignes, on risque que les signaux qui transitent sur celles-ci soient perturbés et même atténués.

Pour des raisons de test, il existe aussi sur la carte, un port série TTL (P3), mais s'il est implémenté au sein du programme du pic, il est possible de l'utiliser.

Vu ses petites dimensions, cette carte peut être incorporée dans n'importe quel système sans que cela demande de grandes modifications.

Dimension du gampic

 

Connexion du module de test avec transmission Bluetooth

alt alt

Vidéo montrant l'utilisation des cartes GAMPIC: